Choisir ses placements

Choisir la solution la plus adaptée à mon profil

Vous décidez du support de placement en fonction de votre situation et de vos objectifs personnels, en appréciant le niveau de rentabilité et le risque envisagé. Une description de chacun des fonds est disponible sur ce site dans la rubrique "Site d'information FCPE".


Un simulateur "profil d'investisseur" est également disponible sur ce site. Il vous aide à définir votre objectif de placement, à évaluer le degré de risque que vous êtes prêt à accepter. Vous serez ainsi en mesure de déterminer une allocation d'actifs correspondant à votre profil d'investisseur et à votre horizon de placement, sans toutefois que cela constitue un conseil en investissement.


Gestion libre

Vous choisissez le/les fonds dans lequel vous souhaitez investir votre épargne salariale parmi plusieurs supports d'investissement (accessibles sur votre espace sécurisé ou dans les accords de votre entreprise).


Monétaire

Le monétaire est à considérer comme un investissement sur le court terme (horizon d'investissement de quelques jours) présentant un niveau de risque faible.

Obligations

Les obligations sont à considérer comme un investissement sur le moyen terme (horizon d'investissement supérieur à 3 ans) présentant un niveau de risque moyen.

Actions

Les actions sont à considérer comme un investissement sur le long terme (horizon d'investissement supérieur à 8 ans) présentant un niveau de risque élevé.

Diversifié

Les placements diversifiés sont investis dans un large éventail d'actions, d'obligations et d'instruments monétaires en fonction du profil choisi (prudent, équilibré, dynamique).

Gestion pilotée

La gestion pilotée vous permet de déléguer complètement la gestion de votre épargne, de votre PERCO, en fonction de l'horizon de placement que vous avez renseigné (date théorique de départ en retraite, par exemple) mais également, dans certains cas, de votre profil investisseur (prudent, équilibré, dynamique).

Votre épargne est alors investie en fonction de ces critères et l'exposition sur les actifs les plus risqués (actions et dans une moindre mesure obligations) baisse progressivement au profit d'actifs moins risqués (monétaire).