Madelin et PERCO

Découvrez l'intérêt de combiner Retraite Madelin et PERCO

En tant qu’indépendant, vous avez accès à des dispositifs spécifiques qui vous permettent de préparer efficacement votre retraite, tout particulièrement le contrat Retraite Madelin et le Plan d’Epargne pour la Retraite COllectif (PERCO). En les associant, vous multipliez les avantages en termes d’épargne et de fiscalité.

Pour chaque dispositif, des avantages spécifiques :
  • Le contrat Retraite Madelin est un contrat d’épargne-retraite, souscrit dans le cadre de la Loi Madelin, qui vous permet de vous assurer un revenu complémentaire à vie pour votre retraite. Vos versements sont déductibles annuellement de vos revenus professionnels jusqu’à 65 400 €(1).
  • Si vous employez au moins un salarié et que vous avez déjà mis en place un PEE, le PERCO vous permet de vous constituer un capital dans des conditions sociales et fiscales avantageuses, avec l’aide financière de l’entreprise(2). Cette épargne est bloquée jusqu'à l'acquisition des droits à la retraite, sauf cas de déblocage anticipé.
Pourquoi combiner les deux solutions ?

Le contrat Retraite Madelin et le PERCO sont deux dispositifs d’épargne vous permettant de vous constituer un complément de revenus pour la retraite en panachant les possibilités de sortie (rente et capital), dans un cadre fiscal avantageux.

Le contrat Retraite Madelin vous permet de vous assurer un complément de revenus réguliers à vie, appelé « rente », quand vous vous constituez un capital hors impôts grâce au PERCO.

Leur plafond de déductibilité fiscale est commun : 65 400 € dont 5 656 €(3) d’abondement PERCO.

En cas de succession, au contraire du PERCO, le contrat Retraite Madelin n’entre pas dans l’actif successoral.

Parlez-en à votre conseiller HSBC France.

(1) Les cotisations versées dans le cadre du contrat Elysées Retraite Indépendants sont en effet déductibles de vos revenus professionnels dans certaines limites : au 1er janvier 2013, le montant maximal des cotisations versées en matière d'assurance vieillesse dans le cadre d'un contrat de retraite Madelin déductibles du bénéfice imposable est de 10% du plafond annuel de la Sécurité Sociale (soit 3 703 € pour 2013) + 25% du bénéfice imposable compris entre une fois et huit fois le plafond annuel de la Sécurité Sociale (entre 37032 € et 296 256 € pour 2013) soit une déduction maximale de 77767 € pour 2013. Pendant la phase d'épargne, les produits sont exonérés. Toutefois, au même titre que les pensions, les rentes seront soumises à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, sur une fraction de leur montant en fonction de l'âge du bénéficiaire lors de l'entrée en jouissance de la rente. Votre contrat n'entre pas dans l'assiette de taxation de l'ISF sous réserve des conditions prévues par les articles 885F et 885J du Code Général des Impôts.
(2) Limité à 16 % du PASS par an et par épargnant, soit 5 925 € pour 2013 (inclus dans plafond commun Retraite Madelin / Abondement PERCO / PERP)
(3) Plafonds 2011 : Madelin : 65 400 € dont Plafond spécifique Retraite Madelin : 37 119 € et Plafond commun Retraite Madelin / Abondement PERCO / PERP : 28 281 €

Produits - Épargne retraite

Outils - Épargne retraite

En savoir plus

0 810 246 810 (Service 0,09 € / appel + prix appel)