HSBC REIM - Elysées Pierre - Présentation

Investir en immobilier d'Entreprise

Bénéficier de revenus réguliers indexés sur l'évolution des loyers de bureaux

Présentation

Elysées Pierre, SCPI de rendement du Groupe HSBC créée en 1986, est une des plus grosses capitalisations du marché. Très majoritairement investie à Paris – Île de France, principalement sur des immeubles de bureaux occupés par des locataires de première catégorie, Elysées Pierre assure une bonne mutualisation des risques locatifs et permet aux associés de se décharger de tout souci de gestion.

Son dynamisme, la qualité de ses immeubles bien localisés et la solidité de ses locataires, lui permettent de bénéficier d’un taux d’occupation financier et d’un taux de recouvrement des loyers et des charges très satisfaisants.

Parmi les plus grandes places économiques au monde, l’Île de France bénéficie d’un réseau de transports en commun dense et pratique autour duquel se situent 25% des entreprises françaises. Le positionnement de la SCPI Elysées Pierre dans ce marché immobilier d’entreprise, le plus profond et le plus liquide d’Europe, permet d’adopter une stratégie d’investissement claire et génératrice de profitabilité.

La Société de gestion réalise des acquisitions, dans des immeubles simples à gérer et en conformité avec les exigences des locataires. Par ailleurs, HSBC REIM assure directement une gestion immeuble par immeuble.

Elysées Pierre

L'investissement en parts de SCPI Elysées Pierre constitue une opportunité d'investissement en immobilier de bureau, sans souci de gestion.



Chiffres clés

  31/12/2012 31/12/2013 31/12/2014 31/12/2015 31/12/2016 31/12/2017
Valeur estimée des actifs immobiliers (en M€) 991 1126 1319 1540 1622 1679
Surface totale en m² 369 390 402 328 454 538 480 422 479 334 481 540
Nombre d'immeubles 124 125 125 125 124 123
Taux d'occupation financier (1) 91,65 % 91,31 % 88,87 % 83,40 % 87,78 % 84,31 %
Taux d'occupation financier retraité (2) 92,35 % 92,12 % 89,62 % 90,55 % 90,39 % 90,13 %
Loyers facturés annuels (H.T / H.C) en M€ 68,35 79,12 81,39 87,95 90,12 87,9
Nombre de parts 1 882 193 2 042 038 2 225 971 2 403 922 2 539 832 2 596 974
Nombre d'associés 11 089 11 503 11 772 12 163 12 513 12 648
Dividendes 33,00 € 33,00 € 33,00 € 33,00 € 33,00 € 30,00 €
ANR (valeur de réalisation par part) 565 € 574 € 603 € 655,30 € 666,95 € (4) 674,96 €
ANR (valeur de reconstitution par part) 636 € 647 € 681 € 748,23 € 759,40 € 769,61 €
Prix de retrait (en €) 611 € 611 € 611 € 705 € 752 € 752 €
Prix d'achat de la part frais compris 650 € (3) 650 € (3) 650 € (3) 750 € 800 € 800 €

(1) : calculé selon les normes de la profession
(2) : hors site en travaux ou restructuration (Courbevoie) et immeuble sous promesse de vente
(3) : prix de l'ouverture à la souscription lancée le 26 octobre 2011.
(4) : valeur estimée au 31/12/2016


Prix d'achat de la part tous frais compris (en euros)





Evolution de l'ANR (valeur de réalisation par part - en euros)





Evolution du coupon annuel versé par part




Dernière mise à jour le 11/02/2016

A noter : Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme. En investissant dans une SCPI, le souscripteur est exposé au risque spécifique lié à la détention d’un patrimoine immobilier. Le capital investi ne peut bénéficier d’aucune garantie ni protection. Les performances passées relatives aux valeurs de parts et aux revenus distribués ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Ce placement étant investi exclusivement en immobilier, il est considéré comme peu “liquide”. Les conditions de cession peuvent varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier. Les modalités de retrait ou de cession de parts de SCPI sont liées à l’existence ou non d’une contrepartie.
De ce fait, la société de gestion ne peut garantir le rachat de parts.

La note d’information d'Elysées Pierre, prévue par le Code Monétaire et Financier, a obtenu le visa de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) SCPI n° 09-26, en date du 13 octobre 2009.

L'actualisation de la note d'information a obtenu le visa SCPI n°11-33 en date du 30 septembre 2011.