Acquérir sa résidence principale

L'épargne salariale vous aide à financer votre résidence principale

L’épargne salariale vous permet de vous constituer une épargne en vue de l’achat de votre résidence principale dans un cadre fiscal et social avantageux et sans contrainte de temps de détention de vos avoirs puisque ce projet fait partie des cas de déblocage anticipés. Votre épargne est ainsi disponible quand bon vous semble.

Un cadre fiscal particulièrement avantageux

Cotisations sociales Contribution sociale Impôt sur le revenu Plafond d'exonération par bénéficiaire Plus values
Participation Exonéré CSG/CRDS 9,7% Exonéré 75% du PASS 17,2% de prélèvements sociaux
Intéressement 50% du PASS
Abondement PEE : 8% du PASS, PERCO : 16% du PASS
Jour de repos non pris/jours de CET Exonéré de cotisations de sécurité sociale PERCO : 10 jours/an

PASS = Plafond Annuel de Sécurité Sociale
Source : Journal officiel, 9 décembre 2017 – HSBC Global Asset Management

Comment constituer son épargne à moindre effort ?

Epargner son intéressement et sa participation

Vous avez la possibilité de verser votre prime d’intéressement et votre participation sur votre plan d’épargne. Celles-ci sont alors exonérées d’impôt sur le revenu.

Le simulateur Participation/ Intéressement, accessible sur ce site, vous aide à déterminer ce qui est le plus avantageux pour vous fiscalement : perception immédiate ou versement sur votre plan d’épargne salariale ?

Profiter de l'abondement employeur

Votre employeur peut décider de compléter vos versements (versements volontaires, participation et intéressement) sur vos dispositifs d’épargne salariale.

Vous pouvez accéder, depuis la page d’accueil de votre espace Epargnant, à une jauge d’abondement qui vous permet de visualiser en un clin d’œil :

  • le détail des règles d'abondement mises en place dans votre entreprise,
  • le montant de l'abondement dont vous avez déjà bénéficié depuis le début de l'année ainsi que le montant potentiel restant à percevoir.

Le saviez-vous ? L’abondement est exonéré d’impôt sur le revenu et de charges sociales salariales (sauf CSG/CRDS à hauteur de 9,7%)

Epargner son temps

Vous avez la possibilité d’affecter, au sein du PERCO uniquement, vos jours de congés non pris. Les sommes transférées sont exonérées d’impôt sur le revenu et d’une partie des cotisations sociales salariales de sécurité sociale (dans la limite de 10 jours par an).